Philippe Montillier

Depuis plus de 30 ans Philippe Montillier se balade à travers le monde loin des sentiers battus. Si la haute montagne (et plus particulièrement le Népal et l’Himalaya) sont les destinations où il a le plus bourlingué, aucun lieu ni aucun continent n’échappe à sa curiosité ni à son appareil photo qui lui, dit-il, permet d’exprimer sa sensibilité.

Dans Carnets d’Eternité il nous compte parmi ses meilleurs souvenirs de voyages et la sélection n’a pas dû être facile. Il y exprime ce qui l’a touché, interloqué, ému et qu’il nous fait partager avec un enthousiasme toujours présent. Ces morceaux choisis pour leurs contrastes, leurs couleurs, leurs révélations se veulent aussi un temps de pause, de respiration, de voyage intérieur et de questionnement lors de confrontations à une actualité plus difficile, plus dérangeante parfois.

Philippe a été aussi photographe pendant 10 ans au Festival de Cannes où, dans une autre forme d’aventure, les anecdotes non plus ne manquent pas.
Infirmier spécialisé au quotidien, il nous expliquera comment partager son temps entre son métier et sa passion. Il est donc bien placé pour nous dire s’il est atteint du syndrome de Wanderlust et si effectivement, le plus beau voyage est celui qu’on n’a pas encore fait (Loïck Peyron) !

Mercredi 20 novembre 2019. Accueil à partir de 18h45. La soirée se déroulera chez OKIDOK, 2 rue Kiener à Colmar.